Sélectionner une page

Comment sécuriser le dépotage d’un camion ? 

Sep 6, 2022 | Conseils & expertise, Sécurité des travailleurs | 0 commentaires

Le transfert de substances chimiques dangereuses entre sites est une opération délicate. 

Lors du dépotage d’un camion-citerne vers un réservoir de stockage, la sécurité du personnel et du chargement doit faire l’objet d’une attention méticuleuse. 

En effet, une fuite de produits chimiques représente un réel danger pour les hommes, les équipements et l’environnement. Aussi, comment sécuriser le dépotage d’un camion et minimiser le risque d’accident ? 

Qu’est-ce que le dépotage d’un camion ?

Le dépotage consiste à décharger un camion transportant des matières dangereuses (liquides, gazeuses, ou constituées de fines particules) ou encore à vider un conteneur ou une caisse mobile de ses produits. 

Il s’agit d’une opération de manutention à risques et qui concerne principalement les camions à citerne horizontale ou basculante en aluminium, composite ou inox.

Ces camions sont équipés d’orifices de dépotage qui facilitent le déchargement. Pour le dépotage de gros volumes, un accès en hauteur sécurisé est nécessaire. 

Quels sont les risques lors du dépotage d’un camion ? 

En plus des risques liés au transport des produits par la route, il existe des risques notables liés au chargement et au déchargement des substances en citerne. 

Ceux-ci sont relatifs aux situations de travail et à la spécificité des substances chimiques transportées. Il peut s’agir de : 

  • Situation de travail en hauteur ;
  • Situation de travailleur isolé ;
  • Travail sous pression d’air ;
  • Répartition du chargement et comportement des substances ;
  • Vidange des citernes ; 
  • Déboitage et risques liés aux raccordements
  • Contact substance chimique ; 
  • Réaction chimique liée à la température
  • Incendie ou explosion ;
  • Basculement de la citerne ;
  • Etc.

Comment sécuriser le dépotage d’un camion ? 

Tout d’abord, il s’agit de choisir une aire de dépotage avec une hauteur libre suffisante (au moins 4,5 mètres, passant à 6,5 mètres dès qu’une personne doit se trouver à la hauteur du dessus de la citerne).

L’aire de dépotage doit être protégée des vents dominants, bien éclairée et maintenue pour assurer la manœuvre d’engins et le bennage. 

Lors de ce genre d’intervention, il est possible d’installer un portique anti-chute équipé d’un rail pour sécuriser le travail en hauteur des agents. 

Une telle installation permet à la fois de sécuriser les opérateurs durant le travail en hauteur et d’exploiter les quais sans perdre de temps. 

Il est également possible d’avoir recours à des passerelles fixes ou mobiles avec garde-corps si aucun accès en hauteur n’est prévu sur le camion à dépoter. 

D’autre part, il convient également de vérifier l’absence de pression dans la citerne avant le démarrage des opérations. 

Enfin, il est indispensable que le conducteur du camion-citerne justifie d’une formation spécifique pour le dépotage. Cette formation doit donner lieu à la délivrance d’une attestation de formation citerne et est à présenter aux établissements pour lesquels le conducteur intervient. 

En cas d’orage, il est indispensable d’arrêter le dépotage. 

En cas d’urgence (accident, incendie, etc) l’application des règles de sécurité prévues dans le protocole prévu à cet effet. 

Vous souhaitez en savoir plus sur le dépotage des camions ? 

ADF Systèmes met un point d’honneur à vous guider dans le choix des produits et solutions les plus adaptées selon vos problématiques de sécurité industrielle et de gestion des risques.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir tous nos produits

Produits de signalisations sonores et lumineuses, systèmes de mise à la terre, signalisation non ATEX, connections ATEX…