Sélectionner une page

Depuis 2014, la réglementation prévoit que les nouveaux équipements installés en atmosphères ATEX répondent aux exigences de la directive 2014/34/UE. 

Celle-ci traite de la conformité des appareils et matériels ATEX ainsi que de la conformité de leur installation dans leur environnement industriel. Aussi, le marquage des équipements est obligatoire et se découpe comme suit : 

EX -> d -> II -> C -> T6

  • Conformité à la norme CENELEC (Ex)
  • Mode de protection de l’équipement (d = enveloppe antidéflagrante)
  • La classification des groupes de gaz ou poussières (II = Gaz)
  • Subdivision des groupes de gaz (C = Hydrogène) 
  • Classe de température ATEX correspondant à une température maximale de surface du matériau (T6 = 450°C)

C’est ce dernier critère qui nous intéresse. Quelles sont les spécificités des classes de température ATEX ? L’équipe ADF Systèmes fait le point. 

Les classes de températures ATEX

En réglementation ATEX, on prête une attention toute particulière aux températures. 

En effet, les diverses substances, gaz, vapeurs de gaz et poussières peuvent s’auto-enflammer sous l’effet d’un certain degré de chaleur.

On parle de température minimale d’inflammation pour les poussières et de température d’auto-inflammation pour les gaz et les vapeurs. 

Plus ces températures sont faibles, plus une substance est dangereuse.

Par conséquent, les appareils électriques destinés aux ATEX sont classés en fonction de la température maximale de surface qu’ils génèrent. Cette dernière doit toujours être inférieure au point d’auto-inflammation.

Spécificités des gaz et vapeurs 

Dans le cas des gaz et vapeurs, on utilise un système de classification des températures allant de T1 à T6* : 

  • T1 : 450°C 
  • T2 : 300°C 
  • T3 : 200°C
  • T4 : 135°C
  • T5 : 100°C
  • T6 : 85°C

*Marquage selon IEC, CENELEC et NEC505.

Concrètement, cela signifie qu’un matériel classé T6 n’excèdera pas 85° en température de surface.

Spécificités des poussières

Pour les poussières, la température maximale de surface est directement précisée sur le marquage : par exemple, T 129 °C veut dire que l’équipement ne dépassera pas 129 °C en température de surface. 

Dans le cas des nuages poussières, les températures maximales de surface doivent être inférieures ou égales aux ⅔ de la température d’inflammation. 

  • Température max (C°) = 2/3 de la température d’inflammation d’un nuage de poussières (Tci)

Dans le cas de couches de poussière, la température doit être limitée en fonction de la présence d’une couche de poussière inférieure à 5mm.                 

  • Température max = 5mm – 75 k (75 k correspondant au coefficient de sécurité égal à 75°C

Enfin, la classe de température ou la température maximale de surface d’un équipement ATEX n’est valable que pour une température ambiante d’utilisation donnée. 

Il incombe donc aux utilisateurs de vérifier que cet équipement est destiné à une température conforme à celle prévue lors du classement. Cette démarche fait partie des prérequis pour assurer la sécurité d’un site industriel avec zones ATEX. 

Vous souhaitez en savoir plus sur les classes de température ATEX ?

ADF Systèmes met un point d’honneur à vous guider dans le choix des produits et solutions les plus adaptées selon vos problématiques de sécurité industrielle et de gestion des risques.