Sélectionner une page

Habilitation ATEX : quels niveaux et quelles obligations ?

Mar 4, 2022 | Conseils & expertise | 0 commentaires

Pour pouvoir travailler en zone ATEX, les employés doivent être détenteurs d’une habilitation ATEX. Celle-ci correspond au niveau de dangerosité de la zone dans laquelle ils peuvent intervenir ou non ainsi que du type de matériel électrique ou mécanique utilisé. 

Comment fonctionne l’habilitation ATEX ? Comment est-elle obtenue ? Quels sont les différents niveaux auxquels elle donne accès ? ADF Systèmes fait le point sur cette autorisation clé. 

Qu’est-ce qu’une habilitation ATEX ?

Pour pouvoir obtenir le précieux sésame, un travailleur doit d’abord suivre une formation auprès d’un organisme agréé. 

Au terme de cette formation, il obtient un certificat d’habilitation répondant au référentiel ISM-ATEX de l’INERIS. À savoir qu’il peut choisir d’être qualifié pour travailler en zone niveau 0, niveau 1 ou bien niveau 2. 

Dans tous les cas, la formation vise à apprendre au personnel à appréhender la réglementation ATEX et la mettre en application afin de tout mettre en œuvre pour limiter les risques liés aux atmosphères ATEX. 

Le certificat d’habilitation ATEX est valable pendant 3 ans. À l’issue de cette période, la personne habilitée doit passer une formation de rappel.

Quels sont les différents niveaux de dangerosité des zones ATEX ?

C’est à l’employeur qu’il incombe de délimiter les zones d’atmosphère explosible, que celles-ci soient poussiéreuses ou gazeuses. 

En effet, la directive ATEX classe ces zones en plusieurs niveaux entre 0, 1 et 2, qui indiquent un degré de dangerosité permanent, potentiel ou bien presque inexistant :

  • Zone ATEX 0 : danger permanent ou de longue durée (1000 h/an) dans des atmosphères présentant des substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur et/ou de brouillard. 
  • Zone ATEX niveau 20 : danger permanent ou de longue durée (1000 h/an) dans des atmosphères poussiéreuses susceptibles de subir une combustion. 
  • Zone ATEX niveau 1 : danger potentiel et occasionnel (entre 10 et 1000 h/an) car proximité directe avec une zone ATEX de niveau 0 ou des systèmes d’ouvertures. 
  • Zone ATEX niveau 21 : danger potentiel et occasionnel (entre 10 et 1000 h/an) car proximité directe avec une zone de niveau 20 ou des systèmes d’ouverture. 
  • Zone ATEX niveau 2 : danger minime et exceptionnel (- de 10 h/an) car se trouvant en général en périphérie de zones de niveau 0 et 1.
  • Zone ATEX niveau 22 : danger minime et exceptionnel (- de 10 h/an) car se trouvant en périphérie de zones de niveau 20 et 21. 

En quoi consistent les habilitations ATEX pour travailler en zone explosive ? 

Habilitation ATEX niveau 0 / 20

Il s’agit du niveau d’habilitation le plus élevé pour des personnels travaillant en zone à risque d’explosion. On y inclut les exploitants, le personnel administratif, les sous-traitants et les travailleurs directement en contact avec la zone mais qui n’opèrent pas sur des matériels et machines certifiés ATEX. 

Note : Les détenteurs d’une habilitation niveau 0 peuvent accéder aux zones ATEX 1 et 2. 

Habilitation ATEX niveau 1 / 21

Le second niveau d’habilitation permet aux personnels habilités de travailler sur des zones de niveau 1 et d’opérer sur des équipements ATEX. Il existe deux options pour l’habilitation de niveau 1 : 

  • Option électrique : pour les techniciens de maintenance et les exécutants d’intervention devant effectuer des opérations sur les équipements électriques ATEX de niveau 1 ou 2.
  • Option mécanique : pour les techniciens de maintenance et les exécutants d’intervention devant effectuer des opérations sur les équipements mécaniques ATEX de niveau 1 ou 2. 

Habilitation ATEX niveau 2 / 22

Le second niveau d’habilitation permet aux personnels d’encadrement de gérer les agents d’exécution amenés à opérer sur des équipements ATEX de niveau 2. Comme pour l’habilitation de niveau 1, il existe deux options : 

  • Option électrique (2E): pour les personnels encadrants (chef de chantier, technicien, ingénieur, etc) devant diriger des agents opérationnels en zone ATEX lors d’opérations sur des équipements et matériels de niveau 2.
  • Option mécanique (2M):  pour les personnels encadrants (chef de chantier, technicien, ingénieur, etc) devant diriger des agents opérationnels en zone ATEX lors d’opérations sur des équipements et matériels mécaniques de niveau 2.

Vous souhaitez en savoir plus sur les différents niveaux d’habilitation ATEX ?

ADF Systèmes met un point d’honneur à vous guider dans le choix des produits et solutions les plus adaptées selon vos problématiques de sécurité industrielle et de gestion des risques.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir tous nos produits

Produits de signalisations sonores et lumineuses, systèmes de mise à la terre, signalisation non ATEX, connections ATEX…